INDIBA Science

Les radiofréquences sont classées comme électrothérapie et les appareils fonctionnent normalement avec des courants compris entre 30.000 Hz et 30 MHz. La radiofréquence est traditionnellement utilisée pour augmenter la température locale des tissus et générer de la chaleur.

La thérapie par radiofréquence est largement utilisée pour traiter de nombreuses affections telles que :

  • Douleur chronique
  • Fermeté de la peau
  • Contractures musculaires
  • Graisse localisée
  • Rééducation

Les effets du traitement dépendent de la température atteinte, ainsi que du temps pendant lequel la température est maintenue dans la zone traitée.

Ce qui rend INDIBA® différent et unique est la fréquence fixe de 448 kHz. Des études ont prouvé qu’à 448 kHz, INDIBA® peut stimuler la prolifération des cellules souches (2, 3), inhiber les dépôts graisseux (4) et être capable de stimuler les chondrocytes (cellules impliquées dans la formation du cartilage) pour augmenter la prolifération cartilagineuse (3) études in vitro.

Ces propriétés font d’INDIBA® une technologie essentielle pour :

  • Régénération tissulaire
  • Graisse localisée
  • Diminution de la cellulite
  • Traitement pré et postopératoire
  • Cicatrisation des plaies

Les traitements INDIBA® ont déjà été connus sous d’autres noms, tels que TEC ou TECAR et certaines personnes appellent même notre technologie tecarthérapie. Nous avons également introduit le concept de Proionic System.

La recherche et l’utilisation d’INDIBA® ne se limite pas aux humains et peut également être utilisée pour des applications animales afin d’améliorer les performances, prévenir les blessures et accélérer la rééducation.

Nous sommes encore loin de découvrir tous les bienfaits pour la santé qu’un courant de 448 kHz peut offrir dans les traitements… Des études sont en permanence en cours dans les universités suivantes et ont produit des thèses, doctorats sur les technologies INDIBA® :

  • Université européenne Chypre (Nicosie, Chypre)
  • Université du Hertfordshire (Hatfield, Royaume-Uni)
  • Université Konkuk (Séoul, Corée)
  • Université Oxford (Oxford, Royaume-Uni)
  • Sapienza Universitá di Roma (Rome, Italie)
  • Université Autónoma de Madrid (Madrid, Espagne)
  • Université CEU Cardenal Herrera (Elche, Espagne)
  • Université de Alcalá (Alcalá de Henares, Espagne)
  • Université de Córdoba (Córdoba, Espagne)
  • Université FASTA (Buenos Aires, Argentine) Espagne)
  • Université Bari Aldo Moro (Bari, Italie)
  • Université Firenze (Florence, Italie)
  • Université Padova (Padova, Italie)
  • Université Barcelona (Bellaterra, Espagne)
  • Université Pompeu Fabra (Barcelona, Espagne)
  • Université Rovira i Virgili (Reus, Espagne)
  • Université Western Greece (Patra, Grèce)
  1. Roschmann P. Radiofrequency penetration and absorption in the human body: limitations to high-field whole-body nuclear magnetic resonance imaging. Med Phys. 1987;14(6):922-31.
  2. Hernández-Bule ML, Paino CL, Trillo MA, Ubeda A. Electric stimulation at 448 kHz promotes proliferation of human mesenchymal stem cells. Cell Physiol Biochem. 2014;34(5):1741-55.
  3. Hernández-Bule ML, Trillo MA, Martínez-García MÁ, Abilahoud C, Úbeda A. Chondrogenic differentiation of adipose-derived stem cells by radiofrequency electric stimulation. Journal of Stem Cell Research & Therapy. 2017;7(12):10.
  4. Hernández-Bule ML, Martinez-Botas J, Trillo MA, Paino CL, Ubeda A. Antiadipogenic effects of subthermal electric stimulation at 448 kHz on differentiating human mesenchymal stem cells. Mol Med Rep. 2016;13(5):3895-903.